Guy Corneau : souvenirs en guise d’éloge

Nous ne nous parlions pas si souvent. Nous nous écrivions, parfois.

Je ne me suis jamais compté parmi ses proches.

Mais j’ai aimé cet homme… et je me suis à plusieurs reprises senti aimé de lui.

***

Il y avait de multiples Guy Corneau sur le plan professionnel – plusieurs l’ont dit. Il n’y en avait – en tous cas pour moi – qu’un seul sur le plan personnel. Et c’est celui-là que j’aimais le mieux.

Je n’étais pas le seul…

***

Son principal héritage professionnel n’aura pas été sa contribution à la psychologie; il est d’ordre social, et peut-être même politique.

***

Pendant plus de quatre ans, chaque semaine, Lire la suite « Guy Corneau : souvenirs en guise d’éloge »

Se répondre – brève fiction thérapeutique

« Que lui répondriez-vous? », lui demandai-je. Nous approchions de la fin d’une séance de psychothérapie. Il me regarda, haussa légèrement les sourcils et, de sa manière typique, me répondit par une question: « vous êtes sérieux? » Sa réponse pouvait paraître anodine mais le mouvement de sourcils, le regard hautain et le ton condescendant, véhiculaient un je-ne-sais-quoi de dépréciateur, un je-ne-sais-quoi que je commençais à bien connaître pour me l’être fait servir à plusieurs reprises depuis des mois.

Lire la suite « Se répondre – brève fiction thérapeutique »